Retour sur le voyage des Cyclistes 2017/2018 à Buenos Aires

  • Accueil / Retour sur le voyage des Cyclistes 2017/2018 à Buenos Aires

Workshop à Buenos Aires – Cycle d’urbanisme – du 6 au 13 mai 2018

Les étudiants de la promo 2017/2018 sont partis en voyage d’étude à Buenos Aires du 6 au 13 mai 2018, retour sur leur voyage et sur leur travail…

 

Située dans au Sud de la ville, la Comuna 8 est un quartier en interface avec le Grand Buenos Aires, offrant de vastes réserves foncières et présentant la particularité de concentrer d’importantes difficultés sociales et urbaines. L’habitat informel y est, en effet, particulièrement développé et villas et asentamientos côtoient aujourd’hui sur ce territoire des grands ensembles d’habitat dégradé. Les habitants qui y résident sont issus en partie des classes moyennes mais majoritairement des couches les plus populaires de la ville ; le taux de chômage y est plus élevé et les populations immigrées plus représentées.

Secteur stratégique pour la mairie de Buenos Aires, choisie pour l’accueil des Jeux Olympiques de la Jeunesse à l’automne 2018, la Comuna 8 bénéficie depuis quelques années d’une intervention urbaine forte. Celle-ci consiste à la fois en une action de « mise à niveau » du quartier par rapport au reste de la ville (nouveaux logements, arrivée du metrobus) mais aussi en la réalisation de nouveaux projets urbains emblématiques comme la Villa Olimpica.

C’est dans ce contexte que la municipalité de Buenos Aires a invité les étudiants du Cycle d’urbanisme de Sciences Po à poser leur regard sur la transformation urbaine engagée. Forts de leur pluridisciplinarité, il leur a été demandé de produire une réflexion critique de la stratégie urbaine actuellement mise en œuvre, d’en identifier les éventuelles fragilités ou points de tension et de formuler des préconisations.

 

La démarche méthodologique s’appuie sur un premier diagnostic à partir d’un travail bibliographique (littérature, académique, revue de presse et documents institutionnels) que nous avons croisé avec différents ouvrages cinématographiques et littéraires pour nous imprégner de la culture argentine. Nous avons alors pu approfondir différentes problématiques bonairiennes (habitat informel, fleuve, mobilité, espaces verts, grandes infrastructures, politiques métropolitaines). La transmissions des connaissances issues d’expériences que certains d’entre nous ont pu avoir de Buenos Aires nous a permis d’intégrer une approche plus sensible. Aussi, des échanges à distance avec des acteurs du territoire portègne nous ont permis de répondre à nos premières interrogations sur la gouvernance et les dynamiques actuelles de la ville. Forts de ces connaissances de base, nous avons passé une semaine en Argentine.

 

Après un premier aperçu des points centraux de Buenos Aires tels que les Gare Constitucion et Retiro, la Place Congreso, le Centre Culturel Kirchner et la Place 5 de Mayo. Nous avons ensuite arpenté des territoires de la Comuna 8, notamment les grands ensembles Villas Soldati et Lugano, Piedrabuena et les villas 15 et 20, le projet urbain en cours Villa Olimpica… Finalement, nous avons remonté l’échelle métropolitaine en longeant le Riachuelo, les grandes infrastructures et les éléments du grand paysage.

En groupe, l’approfondissement de notre expérience avec des visites guidées par différentes personnalités nous a permis de nous confronter à plusieurs points de vue sur la ville et de découvrir le terrain en le parcourant. Les conférences avec des universitaires, urbanistes et architectes travaillant sur Buenos Aires nous ont également permis d’enrichir nos réflexions tout au long de la semaine.

La mise en commun de nos connaissances et ressentis a été le premier pas du travail de production du livrable. En alternant des phases de concertation plénière et de réflexion en groupes plus restreints, nous sommes parvenus à converger autour d’axes fondateurs structurants. Le travail s’est alors articulé autour de ces axes : le fleuve, le paysage, la mobilité, l’habitat, l’économie. Par groupe, nous avons proposé différentes actions en s’attachant à expliciter pour chaque thème les bénéfices attendus, les points de vigilance, les ressources (existantes ou à créer) à activer. Les actions envisagées font appel à différentes échelles spatiales et temporelles et convergent vers des espaces particuliers, susceptibles d’être supports de projets car emblématiques de la complexité de la Comuna 8 et n’attendant que le passage à l’acte.

Moment fort de l’année du Cycle d’urbanisme, le workshop réalisé à Buenos Aires nous a permis de développer une approche transversale et commune sur un territoire nouveau, en nous appuyant sur les enseignements acquis tout au long de l’année et sur les compétences multiples des différents membres de la promotion.

Enfin, nous sommes reconnaissants envers l’équipe du Cycle – à savoir, Irène Mboumoua, Jérôme Michel, Jérôme Baratier, Antoine Courmont et Marco Cremaschi – pour l’organisation du workshop et leur engagement dans l’encadrement de celui-ci.