Visite de la Fabrique du Métro

Le samedi 9 décembre, un petit groupe de Sciences Po Urba s’est rendu au sein du parc d’activité Valad de Saint Ouen, en face de la ZAC des Docks, à la découverte de la Fabrique du Métro, vivre une expérience immersive du futur Grand Paris Express (GPE).

Coraline Knoff, ancienne du Cycle promotion 2014-2015, aujourd’hui Responsable de la Fabrique du Métro pour la Société du Grand Paris, qui a piloté le développement de ce lieu, nous a permis, à travers sa visite guidée détaillée et vivante, de découvrir ce laboratoire du Grand Paris Express à échelle humaine. Retour sur cette visite.

La Fabrique du Métro est destiné à être à la fois un lieu d’expérimentation, didactique et de vitrine du Grand Paris Express.

D’expérimentation tout d’abord, puisque ce lieu est une maquette à taille humaine, avec la réalisation d’un quai de métro à échelle 1 de 25m ! En effet, le quai est un lieu qui requiert une forte attention dans sa conception, puisque c’est le début du voyage de l’utilisateur. Il est donc  nécessaire de travailler son ambiance pour offrir la meilleure expérience sensitive aux voyageurs. La Fabrique du Métro permet cette immersion sensible et de travail pour les concepteurs des futures gares, pour mieux se figurer les espaces qu’ils conçoivent mais aussi s’approprier ces éléments identitaires qu’ils doivent intégrer à leur projet : le design du mobilier, les ascenseurs, l’éclairage, la signalétique , les matériaux du sol… tout y est implanté en grandeur nature tel qu’ils le seront dans les gares du Grand Paris Express. Cette grammaire qui a été établie pour toutes les gares répondent à la charte de Jacques Ferrier, qui a une mission de conseil en architecture et de design pour l’ensemble des gares du réseau du GPE.

S’approprier les intangibles du projet donc pour les combiner avec harmonie, mais aussi mieux se représenter les espaces de liberté : les parois de quai, les plafonds … qui restent la part laissée à la créativité des concepteurs de la gare pour leur permettre d’en faire un lieu original, qui se démarquera des 67 autres gares du réseau.

Ce laboratoire collaboratif et créatif, est donc avant tout un lieu de travail, mais aussi “de frictions”, comme nous l’explique Coraline, entre tous les corps d’état où chacun se figure les limites de sa prestation, et les zones de coordination, et donc aussi in fine le lieu de résolution de problèmes techniques et d’aide de prise à la décision.

Un lieu didactique également. Pour les professionnels du Grand Paris Express, qui s’approprient la grammaire du projet, comme expliqué précédemment, mais à termes aussi et surtout pour le public. Le site n’est ouvert pour l’instant qu’aux professionnels, en attendant l’homologation ERP, qui permettra au printemps 2018, d’ouvrir les portes de ce lieu au grand public. Une partie de la Fabrique du Métro est réservée à l’explication du chantier, via des panneaux d’informations et des vidéo : l’étude des sols amont, la préparation du chantier, le suivi du chantier, la mise en oeuvre des tunneliers, la construction des gares et des centres techniques…. Ce parcours didactique permet de partager auprès tous les contraintes techniques, les difficultés du chantier et l’ingéniosité des travaux. Ainsi, tout le monde, peut mieux s’approprier les enjeux de ce projet d’envergure qu’est le Grand Paris Express et les riverains des chantiers peuvent mieux les comprendre, pour mieux appréhender au quotidien cette phase difficile du projet.

Enfin, un lieu de vitrine qui nous permet de nous projeter dans le Grand Paris Express de demain, au sein des futures espaces souterrains des gares et des futurs espaces publics créés par l’aménagement autours de ces gares. Pour appréhender la diversité et la richesse architecturale des nouvelles gares, des murs d’images représentant les vues architecturales ont été installés, une table tactile présente la maquette territoriale 3D du réseau, les maquettes de gares de la ligne 16 y sont exposées et un court métrage nous permet de nous projeter dans une future gare du Grand Paris Express et de nous figurer quel sera notre voyage d’un point de vue pratique et sensoriel. Une salle immersive 3D a même été créée pour se déplacer au coeur des futures gares.

Comme le dit justement Coraline en sortant de la Fabrique du Métro “je sais ce qu’est le Grand Paris Express, ce que va impliquer son chantier et quels vont être les espaces publics créés par les gares.”

 

Un grand merci à Coraline Knoff de nous avoir fait partager cette expérience immersive au sein du future Grand Paris Express et de nous avoir fait découvrir son projet, la Fabrique du Métro.

Merci également à Justine Pestre pour l’organisation de cette visite.